Promouvoir et défendre le logiciel libre

11 June 2021

april.png Nouvelles April

Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April - jeudi 17 juin 2021 à 17 h 30 (accueil dès 17 h 15) à distance

Le 11 June 2021 à 15:03:32

17 Juin 2021 - 17:30
17 Juin 2021 - 19:30

Logo du groupe de travail Sensibilisation de l'April

Le groupe de travail Sensibilisation

Le groupe de travail Sensibilisation de l'April a pour vocation de proposer des outils de communication permettant de sensibiliser un plus large public aux enjeux du logiciel libre et des formats ouverts. La participation aux activités du groupe est ouverte à tout le monde (membre de l'April ou pas) : n'hésitez pas à nous rejoindre en vous inscrivant sur la liste de discussion.

Le groupe Sensibilisation se réunit un jeudi sur deux. Les réunions sont annoncées sur le site de l'April et sur l'Agenda du Libre. Il est possible de participer aux projets du groupe en dehors des réunions : vous pouvez consulter la liste des projets en cours. Merci de signaler vos contributions en écrivant un message à la liste de discussion. Vous pouvez aussi proposer de nouveaux projets !

Informations pratiques sur la réunion

Une réunion du groupe Sensibilisation aura lieu jeudi 17 juin 2021, en visioconférence. Horaires : dès 17 h 30 et jusqu'à 19 h 30 (accueil à partir de 17 h 15). Il sera possible de rejoindre la réunion à tout moment.

Ordre du jour : nous continuerons l'élaboration du projet la Boussole du Libre, un outil pour orienter les personnes souhaitant reprendre le contrôle de leur informatique à l'aide une sélection d'URLs , déclinable en format papier et page web.

Pour tous les détails et vous inscrire à la réunion, rendez-vous sur le pad. Si vous prévoyez de rejoindre la réunion après 17 h 30, merci de préciser votre horaire d'arrivée en plus de votre nom/pseudo.

Armony ALTINIER

Championnats d’Europe d’athlétisme handisport : le bronze pour Mandy François-Elie en relais – Martinique la 1ère

Le 11 June 2021 à 15:00:11

Le palmarès de la Martiniquaise Mandy François-Elie prend encore de l’ampleur depuis hier (vendredi 4 juin 2021). Elle a obtenu une médaille de bronze au relais universel.

The post Championnats d’Europe d’athlétisme handisport : le bronze pour Mandy François-Elie en relais – Martinique la 1ère appeared first on Koena.

april.png Nouvelles April

« Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (15 juin 2021)

Le 11 June 2021 à 11:53:11

15 Juin 2021 - 15:30
15 Juin 2021 - 17:00

Photo d'illustration de l'émission

110e émission Libre à vous ! de l'April en direct sur radio Cause Commune 93.1 FM et DAB+ en Île-de-France, et sur le site web de la radio, mardi 15 juin 2021 de 15 h 30 à 17 h. Le podcast de l'émission et les podcasts par sujets traités sont disponibles dès que possible, quelques jours après l'émission en général.

Au programme :

  • sujet principal : le logiciel libre et la formation professionnelle, retour d'expérience et actualité de deux centres de formation avec Marie-Jo Kopp Castinel d'OpenGo et Jean-Michel Boulet de 2i2L
  • la chronique « Pépites libres » de Jean-Christophe Becquet, vice-président de l'April, sur les émojis libres
  • la chronique « Les transcriptions qui redonnent le goût de la lecture » de Marie-Odile Morandi, animatrice du groupe Transcription et administratrice de l'April, sur le thème « Les apprentissages des jeunes, leur matériel, l’enseignement à distance peut-il être efficace ? »
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

Nous contacter pour poser une question :

Intervenir pendant le direct (mardi 15 juin 2021 de 15h30 à 17h00) :

Écouter le direct mardi 15 juin 2021 de 15 h 30 à 17 h 00   S'abonner au podcast S'abonner à la lettre d'actus

Les ambitions de l'émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet. Sur le site de la radio on lit : « Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques ».

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à vous ! l'émission pour comprendre et agir avec l'April — d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène. Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation. L'émission Libre à vous ! est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées. Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

Les archives de l'émission

Écouter les émissions précédentes

Armony ALTINIER

Pourquoi j’ai crée ce podcast et ce que vous allez y trouver ! by Handi, pas handicapé ! • A podcast on Anchor

Le 11 June 2021 à 09:00:12

Parce que ma vie n'est pas mon handicap. Mais celui peut à lui seul résumer toutes les expériences, les compétences et les rencontres que j'ai pu faire.Je vous expose ici la philosophie qui m'anime et animera ce podcast ainsi que les futures rencontres à venir.
Soutenez-nous !

The post Pourquoi j’ai crée ce podcast et ce que vous allez y trouver ! by Handi, pas handicapé ! • A podcast on Anchor appeared first on Koena.

tnitot.png Tristan NITOT

L'Octet Vert #12 Marion Graeffly de Telecoop

Le 11 June 2021 à 05:35:00

L’Octet Vert sort de ses vacances avec une formidable joie de vivre à l’idée de retrouver ses auditeurs (merci à l’ami Bilook qui a fait l’impossible pour monter cette épisode, que mille pétale de roses — biodégradables ! — couvrent le chemin de tes pas[1]).

Pour l’occasion, je reçois Marion Graeffly, co-fondatrice de Telecoop.fr qui est, je cite « le premier opérateur télécom coopératif engagé dans la transition écologique et solidaire ». Marion nous parle de comment elle a quitté son ancien job fort lucratif dans l’industrie de la malbouffe pour faire un truc complètement différent, moins rémunérateur mais porteur de sens : un opérateur mobile coopératif ! Et vous allez le voir — ou plutôt l’entendre — ça change tout. D’ailleurs, une mention que j’ai pu lire sur leur site, c’est « Notre outil d’analyse web n’utilise aucun cookie », et ça, peu d’opérateurs télécom ont ça sur leur page d’accueil ;-) . On sent bien que l’approche est radicalement originale. Elle nous raconte les questions qu’ils se posent en interne, sur les modes de consommation, sur la possibilité de faire un opérateur alors qu’il y a un virage climatique à prendre et des aspects sociaux et solidaires à prendre en compte.

Où écouter cet épisode ?

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Pour les rebelles, les barbus, les partisans du old school, celles et ceux qui écoutent des podcasts en ligne de commande, le fichier MP3 est disponible !

Les bons liens de Marion Graeffly

Note

[1] Un instant, je prends mes gouttes !

10 June 2021

vbernat.png Vincent BERNAT

Servir des images WebP & AVIF avec Nginx

Le 10 June 2021 à 13:39:41

WebP et AVIF sont deux formats d’image pour le web. Ils visent à produire des fichiers plus petits que les formats JPEG et PNG. Ils supportent tous deux la compression avec ou sans perte, ainsi que la transparence alpha. WebP a été développé par Google et est un dérivé du format vidéo VP81. Il est supporté par la plupart des navigateurs. AVIF utilise le format vidéo AV1, plus récent, pour obtenir de meilleurs résultats. Il est supporté par les navigateurs basés sur Chromium et a une prise en charge expérimentale pour Firefox2.

Votre navigateur sait décoder les formats WebP et AVIF. Votre navigateur ne sait décoder aucun de ces formats. Votre navigateur ne sait décoder que le format WebP. Votre navigateur ne sait décoder que le format AVIF.

Sans JavaScript, je ne peux pas déterminer les formats reconnus par votre navigateur.

Conversion et optimisation des images

Pour ce blog, j’utilise les commandes suivantes pour convertir et optimiser les images JPEG et PNG. Sautez à la section suivante si vous n’êtes intéressé que par la configuration de Nginx.

Images JPEG

Les images JPEG sont converties au format WebP avec cwebp.

find media/images -type f -name '*.jpg' -print0 \
  | xargs -0n1 -P$(nproc) -i \
      cwebp -q 84 -af '{}' -o '{}'.webp

Elles sont converties au format AVIF avec avifenc de libavif:

find media/images -type f -name '*.jpg' -print0 \
  | xargs -0n1 -P$(nproc) -i \
      avifenc --codec aom --yuv 420 --min 20 --max 25 '{}' '{}'.avif

Ensuite, elles sont optimisées avec jpegoptim compilé avec l’encodeur amélioré de Mozilla, via Nix. C’est une des raisons pour lesquelles j’aime Nix.

jpegoptim=$(nix-build --no-out-link \
      -E 'with (import <nixpkgs>{}); jpegoptim.override { libjpeg = mozjpeg; }')
find media/images -type f -name '*.jpg' -print0 \
  | sort -z
  | xargs -0n10 -P$(nproc) \
      ${jpegoptim}/bin/jpegoptim --max=84 --all-progressive --strip-all

Images PNG

Les images PNG sont sous-échantillonnées vers une palette RGBA 8 bits avec pngquant. Cette conversion réduit considérablement la taille des fichiers tout en étant pratiquement invisible.

find media/images -type f -name '*.png' -print0 \
  | sort -z
  | xargs -0n10 -P$(nproc) \
      pngquant --skip-if-larger --strip \
               --quiet --ext .png --force

Ensuite, elles sont converties au format WebP avec cwebp dans le mode sans perte.

find media/images -type f -name '*.png' -print0 \
  | xargs -0n1 -P$(nproc) -i \
      cwebp -z 8 '{}' -o '{}'.webp

Aucune conversion n’est effectuée vers AVIF : la compression sans perte n’est pas aussi efficace que pngquant et la compression avec perte n’est que marginalement meilleure par rapport à ce que j’obtiens avec WebP.

Garder uniquement les fichiers les plus petits

Je ne garde les images WebP et AVIF que si elles sont au moins 10 % plus petites que le format original : le décodage est généralement plus rapide pour les JPEG et PNG et les images JPEG peuvent être décodées progressivement3.

for f in media/images/**/*.{webp,avif}; do
  orig=$(stat --format %s ${f%.*})
  new=$(stat --format %s $f)
  (( orig*0.90 > new )) || rm $f
done

Je ne garde les images au format AVIF que lorsqu’elles sont plus petites que le format WebP.

for f in media/images/**/*.avif; do
  [[ -f ${f%.*}.webp ]] || continue
  orig=$(stat --format %s ${f%.*}.webp)
  new=$(stat --format %s $f)
  (( $orig > $new )) || rm $f
done

Nous pouvons comparer combien d’images sont conservées après conversion en WebP ou AVIF :

printf "     %10s %10s %10s\n" Original WebP AVIF
for format in png jpg; do
  printf " ${format:u} %10s %10s %10s\n" \
    $(find media/images -name "*.$format" | wc -l) \
    $(find media/images -name "*.$format.webp" | wc -l) \
    $(find media/images -name "*.$format.avif" | wc -l)
done

AVIF se comporte mieux que MozJPEG pour la plupart des fichiers JPEG alors que WebP ne fait mieux que pour un fichier sur deux :

       Original       WebP       AVIF
 PNG         64         47          0
 JPG         83         40         74

Informations complémentaires

Je n’ai pas détaillé mes choix pour les paramètres de qualité et il n’y a pas beaucoup de science là-dedans. Voici deux ressources qui donnent plus de détails sur AVIF :

Servir WebP & AVIF avec Nginx

Pour servir les images WebP et AVIF, il existe deux possibilités :

  • utiliser pour laisser le navigateur choisir le format qu’il prend en charge ;
  • utiliser la négociation de contenu pour laisser le serveur envoyer le format le mieux supporté.

J’utilise la deuxième approche. Elle repose sur l’inspection de l’en-tête HTTP Accept dans la requête. Pour Chrome, elle ressemble à ceci :

Accept: image/avif,image/webp,image/apng,image/*,*/*;q=0.8

Je configure Nginx pour qu’il serve l’image AVIF, puis l’image WebP et se rabatte sur l’image JPEG/PNG originale en fonction de ce que le navigateur annonce4 :

http {
  map $http_accept $webp_suffix {
    default        "";
    "~image/webp"  ".webp";
  }
  map $http_accept $avif_suffix {
    default        "";
    "~image/avif"  ".avif";
  }
}
server {
  # […]
  location ~ ^/images/.*\.(png|jpe?g)$ {
    add_header Vary Accept;
    try_files $uri$avif_suffix$webp_suffix $uri$avif_suffix $uri$webp_suffix $uri =404;
  }
}

Par exemple, supposons que le navigateur demande /images/ont-box-orange@2x.jpg. S’il prend en charge WebP mais pas AVIF, $webp_suffix est défini à .webp tandis que $avif_suffix est la chaîne vide. Le serveur essaie de servir le premier fichier existant dans cette liste :

  • /images/ont-box-orange@2x.jpg.webp
  • /images/ont-box-orange@2x.jpg
  • /images/ont-box-orange@2x.jpg.webp
  • /images/ont-box-orange@2x.jpg

Si le navigateur prend en charge les deux formats d’image, Nginx parcourt la liste suivante :

  • /images/ont-box-orange@2x.jpg.webp.avif (il n’existe jamais)
  • /images/ont-box-orange@2x.jpg.avif
  • /images/ont-box-orange@2x.jpg.webp
  • /images/ont-box-orange@2x.jpg

Eugene Lazutkin explique plus en détails comment cela fonctionne. Je n’ai présenté ici qu’une variation prenant en charge à la fois WebP et AVIF.


  1. VP8 est uniquement utilisé pour la compression avec perte. La compression sans perte utilise un autre algorithme↩︎

  2. L’implémentation dans Firefox était prévue pour Firefox 86 mais en raison du non-support des espaces de couleur, ce n’est toujours pas activé par défaut. ↩︎

  3. Le décodage progressif n’est pas prévu pour WebP mais pourrait être implémenté en utilisant des images de basse qualité pour AVIF. Voir cette question pour une discussion. ↩︎

  4. L’en-tête Vary permet de s’assurer qu’un cache intermédiaire (un proxy ou un CDN) vérifie l’en-tête Accept avant d’utiliser une réponse en cache. Internet Explorer a des difficultés avec cet en-tête et peut ne pas être en mesure de mettre la ressource en cache correctement. Il existe une solution de contournement, mais la part de marché d’Internet Explorer est désormais si faible qu’il est inutile de la mettre en œuvre. ↩︎

09 June 2021

april.png Nouvelles April

La réduction de l'empreinte environnementale du numérique en débat en séance publique le 10 juin

Le 09 June 2021 à 10:49:23

Jeudi 10 juin, à partir de 9 heures, les débats reprendront en séance publique sur la proposition de loi issue du Sénat « visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France »1. Plusieurs amendements proposent des pistes intéressantes pour lutter contre l'obsolescence logicielle et mieux prendre en compte les libertés informatiques comme élément structurant de la lutte écologiste. Retrouvez la liste des amendements.

Dans la continuité de son engagement sur le projet de loi pour une économie circulaire et contre le gaspillage, l'April s'est saisie de cette proposition de loi pour faire des propositions d'amendements en vue de lutter contre l'obsolescence logicielle. Lors des débats en commission, plusieurs amendements ont permis d'inscrire les libertés informatiques dans les débats.

Un facteur important d'obsolescence consiste en la présence de « restrictions d'installation de logiciel ». Ces restrictions — à l'instar du Secure Boot de Microsoft — rendent difficile, voire impossible l'installation d'un système d'exploitation libre sur un ordinateur, souvent sous prétexte de sécurité. Une couche logicielle, présente dans la carte mère, contrôle ce qu'il est possible ou non d'installer sur son propre matériel. Ces restrictions sont des atteintes évidentes aux libertés informatiques et un frein fort à la réparabilité et au reconditionnement des matériels informatiques concernés. En commission, un amendement CD265 du rapporteur a repris la proposition de l'April concernant ces pratiques déloyales et a été adopté, créant l'article 7 ter. Malheureusement tel que rédigé, l'amendement conditionne cette interdiction à l'expiration de la période de conformité légale de deux ans pour ne pas, selon le rapporteur, faire porter une responsabilité trop lourde aux « metteurs sur le marché ». Un argument qui semble difficilement pouvoir prospérer, sauf si l'on considère que ce régime de responsabilité est absolu et, en cas de litige, qu'un juge serait incapable de qualifier le comportement du consommateur ou de la consommatrice pour décider s'il suffit à renverser ou non le régime protecteur de la conformité légale.

Deux amendements proposent la suppression de ce délai ; le 48 de Paula Forteza et le 308 de Bastien Lachaud (La France Insoumise). L'April appelle l'ensemble de la représentation nationale à adopter ces deux amendements.

Article 7 ter (nouveau)
Le chapitre unique du titre IV du livre IV du code de la consommation est complété par un article L. 441‑6 ainsi rédigé :
« Art. L. 441‑6. – Toute technique, y compris logicielle, dont l’objet est de restreindre la liberté du consommateur d’installer les logiciels ou les systèmes d’exploitation de son choix sur son bien, à l’issue du délai prévu à l’article L. 217‑12, est interdite. »


Amendements 48 et 308 :
Supprimer «, à l’issue du délai prévu à l’article L. 217‑12, ».

Le Gouvernement a déposé un amendement (237) de suppression de l'article 7 ter (nouveau), considérant la liberté accordée aux consommatrices et aux consommateurs d'installer le logiciel de leur choix sur leurs propres équipements trop absolu, craignant que cela remette en cause la conformité des biens et que cela puisse faire porter des risques en termes de sécurité. Sans revenir sur le fait que la conformité s'évalue au moment de la mise sur le marché, nous rappellerons qu'en matière informatique l'accès aux sources, corollaire de la liberté d'installation, est bien davantage vecteur de sécurité qu'un fonctionnement en boîte noire ; plus on donne la possibilité aux personnes d'étudier un code informatique, plus une potentielle faille ou anomalie est susceptible d'être observée, signalée et corrigée rapidement.

Les amendements 14 déposé par Paula Forteza et 272 déposé par Jean-Charles Roy (LREM) visent à permettre l'accès aux interfaces de programmation des « objets connectés », les « API », et à leur documentation, dans des conditions non discriminatoires et sans restrictions de mise en œuvre. Provenant d'une proposition défendue par GreenIT.fr, Halte à l'obsolescence programmée et l'April, cet amendement est déterminant pour permettre la durabilité et la maîtrise des « objets connectés ».

Amendements 14 et 272, créant un nouvel article après l'article 11, :
Après l’article L. 111‑4 du code de la consommation, il est inséré un article L. 111‑4‑1 ainsi rédigé :
« Art. L. 111‑4‑1. – Les fabricants d’objets connectés mettent à la disposition du consommateur les interfaces de programmation de l’objet. Ces interfaces de programmation sont disponibles à compter de la date de mise sur le marché de la dernière unité du modèle concerné et pour une durée illimitée. Les documents de spécifications des interfaces de programmation sont intégralement accessibles librement et gratuitement ou pour un coût minimal, dans des conditions non discriminatoires et sans restriction, juridique ou technique, de mise en œuvre. »

Une proposition intéressante de l’association Halte à l’obsolescence programmée, reprise par la députée Paula Forteza dans un amendement 19, entend imposer la libre diffusion et l'utilisation des codes sources des logiciels embarqués dans des équipements dès lors que le vendeur ne fournirait plus de mises à jour.

Amendement 19 à l'article 9, déposé par Paula Forteza :
« I. bis. – L’article L. 217‑23 du code de la consommation est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« Dès lors que le vendeur ne fournit plus de mises à jour, il diffuse gratuitement sous format électronique, dans un standard ouvert et librement réutilisable, les codes sources afférents au produit concerné. »

La question de l'obsolescence logicielle est complexe et ne pourra, évidemment, être adressée par cette seule proposition de loi. La lutte contre l'informatique déloyale (vente forcée, DRM, démarrage exclusif…), le droit à l’interopérabilité et, plus globalement, la défense effective des libertés informatiques sont des considérations qui ne peuvent être ignorées pour pleinement adresser l'enjeu en cause. C'est seulement en redonnant aux utilisateurs et utilisatrices la totale maîtrise de leurs équipements, en leur donnant les moyens d'être indépendants face aux choix commerciaux des fabricants et des éditeurs de logiciels privateurs, avec des logiciels libres, que l'on pourra répondre à l'objectif de réparabilité et de durabilité des équipements informatiques.

08 June 2021

jzimmermann.png Jérémie ZIMMERMANN

Open letter calling for a global ban on biometric recognition technologies that enable mass and discriminatory surveillance

Le 08 June 2021 à 14:08:09

La Quadrature du Net is a signatory of an international open letter, signed by more than 170 worldwide associations and written by EDRi, Access Now, Amnesty International, Human Right Watch, Internet Freedom Foundation (IFF), et l’Instituto Brasileiro de Defesa do Consumidor (IDEC).

We, the undersigned, call for an outright ban on uses of facial recognition and remote biometric recognition technologies that enable mass surveillance and discriminatory targeted surveillance. These tools have the capacity to identify, follow, single out, and track people everywhere they go, undermining our human rights and civil liberties — including the rights to privacy and data protection, the right to free assembly and association, freedom of expression, and the rights to equality and non-discrimination.

These uses of facial and remote biometric recognition technologies, by design, threaten people’s rights and have already caused significant harm. No technical or legal safeguards could ever fully eliminate the threat they pose, and we therefore believe they should never be allowed in public or publicly accessible spaces, either by governments or the private sector.

Read the full letter here

More information

april.png Nouvelles April

#109 - Autohébergement - Jouons collectif - Chronique d'Antanak - « Libre à vous ! » diffusée mardi 8 juin 2021 sur radio Cause Commune

Le 08 June 2021 à 13:30:00

Au programme de l'émission : l'auto-hébergement ; la chronique de Vincent Calame sur le thème « le jeu et les règles maison » ; la chronique d'Isabelle Carrère d'Antanak sur « la difficulté de soutenir liberté d'agir et émancipation ».

Libre à vous !, l'émission pour comprendre et agir avec l'April, chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur la radio Cause Commune (93.1 FM en Île-de-France et sur Internet).

Au programme de la 109e émission :

  • sujet principal : l'auto-hébergement, avec Angie Gaudion de Framasoft et Yves-Gaël Chény d'Empreinte Digitale ;
  • la chronique « Jouons collectif » de Vincent Calame, bénévole à l'April, sur le thème « Les règles maison » (ça parlera « jeu ») ;
  • la chronique « Que libérer d'autre que du logiciel » avec Antanak sur le thème « de la difficulté de soutenir liberté d'agir et émancipation » ;
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

N'hésitez pas à nous faire des retours sur le contenu de nos émissions pour indiquer ce qui vous a plu mais aussi les points d'amélioration. Vous pouvez nous contacter par courriel, sur le webchat dédié à l'émission (mais nous n'y sommes pas forcément tout le temps) ou encore sur notre salon IRC (accès par webchat). Vous pouvez nous laisser un message sur le répondeur de la radio en appelant le 09 72 51 55 46

Personnes participantes

  • Isabella Vanni, coordinatrice vie associative et responsable projets à l'April
  • Vincent Calame, bénévole à l'April
  • Laurent Costy, administrateur de l'April
  • Angie Gaudion, chargée de relations publiques chez Framasoft et coordinatrice du collectif CHATONS
  • Yves-Gaël Chény (hurdman), responsable Pôle Datacenter chez Empreinte Digitale
  • Isabelle Carrère d'Antanak
  • Étienne Gonnu, chargé de mission affaires publiques pour l'April (à la régie)

Références pour la chronique de Vincent Calame

Références pour la partie sur l'auto-hébergement

Référence pour la chronique d'Isabelle Carrère

Références pour la partie « Quoi de Libre ? »

Pauses musicales

Les références pour les pauses musicales et autres séquences sonores (virgules…) :

Licences de diffusion, réutilisation

Les podcasts sont diffusés selon les termes d’au moins une des licences suivantes : licence Art libre version 1.3 ou ultérieure, licence Creative Commons By Sa version 2.0 ou ultérieure et licence GNU FDL version 1.3 ou ultérieure. Les musiques sont diffusées sous leur propre licence.

07 June 2021

april.png Nouvelles April

Revue de presse de l'April pour la semaine 22 de l'année 2021

Le 07 June 2021 à 18:42:45

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Reseaux-Telecoms.net] Les composants open source ne sont pas suffisamment mis à jour dans les apps réseau

✍ Jon Gold, le .

[Le Monde Informatique] Plaidoyer de l'open source Français sur la souveraineté et le business

✍ Dominique Filippone, le .

[Le Monde.fr] «Ne confions pas à Facebook le pouvoir de rendre la justice» (€)

✍ Pierre Louette, le .

[Heidi.news] Berne appelle les informaticiens à «cracker» le futur certificat Covid (€)

✍ Lorène Mesot, le .

« Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (8 juin 2021)

Le 07 June 2021 à 14:48:24

8 Juin 2021 - 15:30
8 Juin 2021 - 17:00

Photo d'illustration de l'émission

109e émission Libre à vous ! de l'April en direct sur radio Cause Commune 93.1 FM et DAB+ en Île-de-France, et sur le site web de la radio, mardi 8 juin 2021 de 15 h 30 à 17 h. Le podcast de l'émission et les podcasts par sujets traités sont disponibles dès que possible, quelques jours après l'émission en général.

Au programme :

  • sujet principal : l'auto-hébergement, avec Angie Gaudion de Framasoft et Yves-Gaël Chény d'Empreinte Digitale ;
  • la chronique « Jouons collectif » de Vincent Calame, bénévole à l'April, sur le thème « Les règles maison » (ça parlera « jeu ») ;
  • la chronique « Que libérer d'autre que du logiciel » avec Antanak sur le thème « de la difficulté de soutenir liberté d'agir et émancipation » ;
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

Nous contacter pour poser une question :

Intervenir pendant le direct (mardi 8 juin 2021 de 15h30 à 17h00) :

Écouter le direct mardi 8 juin 2021 de 15 h 30 à 17 h 00   S'abonner au podcast S'abonner à la lettre d'actus

Les ambitions de l'émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet. Sur le site de la radio on lit : « Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques ».

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à vous ! l'émission pour comprendre et agir avec l'April — d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène. Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation. L'émission Libre à vous ! est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées. Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

Les archives de l'émission

Écouter les émissions précédentes

06 June 2021

april.png Nouvelles April

Décryptualité du 7 juin 2021 - La notoriété, valeur essentielle dans le monde numérique ?

Le 06 June 2021 à 22:14:08

Écouter le décryptualité
(14minutes)

podcast OGG

Dans le monde numérique en grande partie dématérialisé, la notoriété pèse particulièrement lourd. Elle est une rareté dans un monde où l'information se copie à volonté et revêt une importance essentielle dans l'informatique libre comme ailleurs. Decryptualité sur Mastodon Musique de l'indicatif : Sebkha-Chott - CRPTS ND TPSTRZ - KHOLIK NEFAEHRTITIK

Les positions exprimées dans le Décryptualité sont celles des personnes qui interviennent et ne rejoignent pas nécessairement celles de l'April.

bsibaud.png Benoît SIBAUD

De la notation sur les contenus et les commentaires

Le 06 June 2021 à 14:17:23

Les visiteurs authentifiés du site ont la possibilité de noter pertinent ou inutile les contenus et les commentaires. Le détail des notes est conservé 3 mois en base (tandis que le score final est conservé indéfiniment).

D'après les statistiques sur les utilisatrices et utilisateurs, 2273 comptes valides et utilisés au cours des trois derniers mois. Parmi ceux-ci, 387 ont noté des contenus et 351 des commentaires (donc moins de 17% de comptes actifs notent).

Cela représente 12253 notes sur les contenus (20% inutiles, 80% pertinents) et 41575 sur les commentaires (26% inutiles et 74% pertinents), soit 53828 notes (23% inutiles, 77% pertinents), et donc toujours 3 ou 4 fois plus de pertinents que d'inutiles (ce rapport confirme des analyses précédentes).

Sur les contenus (répartition en forme exponentielle) :

  • 324 ont posé 59 notes ou moins (pour un tiers des notes), soit une moyenne de moins de 5 notes / semaine  ;
  • 45 ont posé entre 60 et 144 notes (pour un tiers des notes), soit une moyenne de moins de 12 notes / semaine  ;
  • 18 ont posé entre 146 et 426 notes (pour un tiers des notes), soit entre 12 et 36 notes en moyenne par semaine ;
  • 75% des notes par les simples visiteurs, 20% pour la modération, le reste entre les animateurs de la rédaction, les comptes fermés et purgés entre-temps (ramené par compte : 25 notes par visiteur, 82 par animateur, 132 par modérateur, 152 par administrateur, pour une moyenne à 32) ;
  • le rapport pertinent/inutile est de 6,4 pour la modération et 3,6 pour les visiteurs, pour une moyenne de 4,1 ;
  • il y a au moins une note inutile par compte ;
  • le rapport pertinent/inutile est très variable par compte : 64 comptes n'ont noté que inutile, 42 comptes ont plus d'inutiles que de pertinents, ensuite le rapport s'envole jusqu'à 175 en raison du faible nombre de notes inutiles pour certains.

Sur les commentaires (répartition en forme exponentielle) :

  • 336 ont posé 222 notes ou moins (pour un tiers des notes) ;
  • 36 ont posé entre 222 et 585 notes (pour un tiers des notes) ;
  • 15 ont posé entre 585 et 1513 notes (pour un tiers des notes) ;
  • 89% des notes par les simples visiteurs, 9% pour la modération, le reste entre les animateurs de la rédaction, les comptes fermés et purgés entre-temps (ramené par compte : 102 notes par visiteur, 195 par animateur, 255 par modérateur, 111 par administrateur, pour une moyenne à 107) ;
  • le rapport pertinent/inutile est de 4,0 pour la modération et 2,8 pour les visiteurs, pour une moyenne de 2,8 ;
  • le rapport pertinent/inutile est très variable par compte : 9 comptes n'ont noté que inutile, 65 comptes ont plus d'inutiles que de pertinents, ensuite le rapport s'envole jusqu'à 339 en raison du faible nombre de notes inutiles pour certains, sans parler de 96 comptes n'ayant pas mis de note inutile.

Note : la base statistique n'est pas forcément très large, les comportements sont très variables, l'analyse est d'autant plus délicate à faire. Par exemple, la modération note plus largement et plus favorablement, mais on peut supposer que c'est parce qu'elle doit noter plus largement (sur les contenus, on peut supposer que la modération note énormément de dépêches, de sondages et d'entrées de suivi en comparaison du visiteur lamba), alors que le visiteur lamba va surtout noter contre le spam ou les contenus / commentaires problématiques selon lui/elle. L'hypothèse « le visiteur note plus facilement pour dire que c'est inutile plutôt que pertinent » pourrait aussi être confirmée par le fait que certains visiteurs semblent rester tout en pensant que la plupart du site contenus et commentaires est inutile.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

05 June 2021

bsibaud.png Benoît SIBAUD

LinuxFr.org : seconde quinzaine de mai 2021

Le 05 June 2021 à 19:05:52

Cent soixante-neuvième dans la communication entre les différents intervenants autour du site LinuxFr.org : l’idée est tenir tout le monde au courant de ce qui est fait par les rédacteurs, les admins, les modérateurs, les codeurs, les membres de l’association, etc.

L’actu résumée ([*] signifie une modification du sujet du courriel) :

Statistiques

Du 16 au 31 mai 2021

  • 1826 commentaires publiés (dont 20 masqués depuis) ;
  • 507 étiquettes posées ;
  • 86 comptes ouverts (dont 42 fermés depuis) ;
  • 41 entrées de forum publiées (dont 10 masquées depuis) ;
  • 61 liens publiés (dont 1 masqué depuis) ;
  • 26 dépêches publiées ;
  • 15 journaux publiés (dont 0 masqué depuis) ;
  • 8 entrées nouvelles, 0 corrigée et 1 invalide dans le système de suivi ;
  • 1 sondage publié ;
  • 0 page wiki publiée (dont 0 masquée depuis).

Listes de diffusion (hors pourriel)

Liste ca@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste linuxfr-membres@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste moderateurs@ - [restreint]

  • [Modérateurs] Dépêches « Python 2019/2021 »
  • [Modérateurs] Interviews à venir
  • [Modérateurs] Comment puis-je changer le nom de mon compte LinuxFR ?

Liste prizes@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste redacteurs@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste team@ - [restreint]

  • [team linuxfr] Joker.com: Your domains are about to expire (expiration report)

Liste webmaster@ - [restreint]

  • R.A.S.

Canal IRC adminsys (résumé)

  • discussion autour des réseaux IRC Freenode / Libera (et migration de l’un à l’autre)
  • un bug qui détruit le markdown des dépêches identifié
  • divers essais pour comprendre un souci sur une image (et ça venait du serveur web en face au final)

Tribune de rédaction (résumé)

  • du spam signalé et traité
  • une discussion sur Streamlink pour lire des vidéos en streaming
  • de la gestion des étiquettes
  • une demande de changement d’identifiant
  • une discussion sur la durée de la modération (réponse, ça dépend, entre vite moins de 24h et parfois plus longtemps). Une réponse partielle via les statistiques sur le temps d’édition et de modération

Tribune de modération (résumé)

  • 142 messages sur 210 sont des notifications automatiques
    • 4 La dépêche a été mise à la une
    • 4 La dépêche a été refusée
    • 1 La dépêche a été supprimée en rédaction
    • 22 Le commentaire a été masqué
    • 20 Le compte a été désactivé
    • 8 Le compte a été plonké pendant 30 jours
    • 1 Le lien a été supprimé
    • 8 Le message a été supprimé
    • 11 Les commentaires ont été bloqués pendant 30 jours
    • 1 Le sondage a été accepté
    • 17 L’étiquette est désormais cachée, modifiée
    • 45 L’étiquette vient d’être créée
  • la méthode pour produire les dépêches hebdomadaires de l’Agenda du Libre publiée en journal est désormais sur le wiki.
  • discussion autour de commentaires polémiques, puis d’une dépêche avec un nom et un slogan d’alcoolier
  • du spam (dont un film Fast & Furious 9 sur le C/C++)
  • gestion des sondages
  • faire une page wiki sur la normalisation des étiquettes ? (comme l’espace remplacé par un souligné, le singulier préféré au pluriel, etc.)

Commits/pushs de code https://github.com/linuxfrorg/

site web:

  • empilement de PR :(

scripts adminsys:

  • Add explicit message for slug collision

Divers / TODO / pense-bête

  • aide / FAQ : synthèse en cours d’écriture sur le karma ;
  • préparer une dépêche sur les mises en demeure n°4 et n°5 ;
  • interventions à faire sur les serveurs zobe et gruik ;
  • écrire une page statique avec l’histoire du site ;
  • finaliser un peu le code qui permet de tester actuellement 283 adresses du site ;
  • divers merge-requests en attente dont celle sur le code de conduite.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

04 June 2021

Bruno CORNEC

Article sur le Logiciel Libre chez Combodo

Le 04 June 2021 à 23:55:15

Heureux de voir publié un article que j’ai commis sur le Logiciel Libre (FLOSS) pour un partenaire de longue date d’HPE et un acteur majeur du libre en France, grenoblois qui plus est 😉

Et regardez de près iTop, c’est une solution vraiment intelligente pour la gestion de ressources et de services.

03 June 2021

Armony ALTINIER

Le rugby-fauteuil s’invite au collège de Dumbéa sur mer – Nouvelle-Calédonie la 1ère

Le 03 June 2021 à 15:30:12

L’URCD, l'Union rugby club de Dumbéa, propose un cycle de dix séances d’initiation rugby, mixant une classe de sixième valide, avec une classe de jeunes &eacu

The post Le rugby-fauteuil s’invite au collège de Dumbéa sur mer – Nouvelle-Calédonie la 1ère appeared first on Koena.

april.png Nouvelles April

L'April déménage ses salons IRC vers Libera.Chat

Le 03 June 2021 à 11:47:04

IRC est l'abréviation de Internet Relay Chat, une messagerie instantanée permettant des discussions à plusieurs en temps réel sur Internet. L'April utilisait surtout le réseau Freenode en particulier pour son salon principal #april. Ce réseau a fait face récemment à de très gros problèmes (voir l'article de Next INpact et un journal sur LinuxFr). La plupart des bénévoles a démissionné de Freenode. Ces derniers ont créé un nouveau réseau appelé Libera.Chat. Depuis, de nombreux projets du Libre ont quitté Freenode au profit du nouveau réseau Libera.Chat.

L'April a décidé de migrer également ses salons IRC vers le nouveau réseau. Les salons de l'April sont joignables avec un client IRC (une page wiki d'aide est disponible) ou via un navigateur web.

Accéder au salon IRC de l'April avec votre navigateur web

Le salon principal de l'association est le salon #april que vous pouvez rejoindre avec votre navigateur web :

Armony ALTINIER

Interview des gens du web : Julie Moynat

Le 03 June 2021 à 09:00:27

Que fais-tu dans la vie IRL actuellement, sur quoi travailles-tu ? Dans ma vie professionnelle, je suis intégratrice web et consultante en accessibilité web. Et dans ma vie personnell

The post Interview des gens du web : Julie Moynat appeared first on Koena.

ad_aures.png AD AURES

How podcasting will save the open Web and free speech

Le 03 June 2021 à 06:00:00

🇫🇷 Cette tribune est disponible en Français sur PodMust.
How podcasting will save the open Web and free speech

While podcasting's contents and audiences have finally reached maturity, the industry revenue stream barely registers.

It is changing now.

Podcasters all over the world are starting to make a living out of their production thanks to new ways of monetizing.

But now is the moment when they have to choose their path and make a choice between the open and the closed Web.


In the begining…

Decades ago, when the Internet and the “World Wide Web� were still young, everything was open, connected and interoperable by design.
Any client software could connect to any server – as long as it could speak the same language.
The Web was free. Free as in “free speech�: there were no barrier. And free as in “free beer�: it was OK not to make money out of it.
How podcasting will save the open Web and free speech

The Y2K “bug�

After the year 2000 we started to see new platforms emerging that offered content creators new ways to earn money.
Youtube is probably the most famous one: it created a new ecosystem and a new market that did not exist before. It allowed thousands of artists to get a sustainable income from their videos.
But the price to pay to get a seamless experience and access to all the tools artists need was to lock themselves into a closed silo.
How podcasting will save the open Web and free speech

Piece by piece, we saw the Web becoming a place for closed platforms.
For instance, when you are on Facebook, you are no longer on the Web (you just use its pipes): you are on Facebook. Facebook is a tremendous communication system. But it was one of the first to provide sealing as a feature. A Facebook message can be seen, read and answered only from Facebook software.
This was brand new: phone calls, SMS, e-mails, all these can be read and answered from any equipment that is compatible.
Now there is no compatibility between platforms on the “Closed Web�. It is locked down.
How podcasting will save the open Web and free speech

Of course reality is not so clear-cut: as long as you understand the limits and agree with the terms and conditions, there is no problem. The Web, closed or open, is a free country!
Problems occur when you are facing a monopoly. If you disagree with the terms and conditions, for legitimate reasons or not, there is nowhere else to go. You are muzzled.

Fortunately, decentralized networks came back with a vengeance.

Decentralized networks allow interactions the way they were originally designed for the Web. They use old formats – such as RSS – or new ones – such as ActivityPub.
They share a common rule: anyone can talk to anyone (unless they decide not to). This is Interoperability.
How podcasting will save the open Web and free speech

In order to make things clear, here is, in a nutshell, what may influence your content:

On the open Web
(federated network, self hosted…)
On the closed Web
(Youtube, Apple, Facebook…)
The law The law
Terms and Conditions
Economic, political and ideological interests specific to the platform
Government pressure on the platform
Mass reporting of my content by opponents or competitors
A bot
A moderator in a bad mood
Platform shutting down
…

(Adapted from @louisderrac's tweet)

Back to podcasting

Because podcasting has not evolved for two decades, it is still heavily decentralized. You may host a podcast anywhere and listen to it on any application you like.
How podcasting will save the open Web and free speech
This has two consequences:

  • It is still open, as the Web was in the 90's.
  • It is not easy to make money out of it.

Podcast monetization solutions fall into two categories:

  • closed Web ones,
  • open Web ones.

Apple recently launched a solution which allows podcasters to monetize their content by selling yearly subcriptions to their audience.
“Do not worry about anything, Apple will take care of everything.�
What about your listeners who were not using Apple Podcast? They are locked out. Either they are lost forever or they must switch to the Apple platform.
The same story is taking place on Spotify where some podcasts are no longer available outside the platform.

Is a closed silo necessary in order to create value? Of course not. A closed silo is not the only answer, there are many other ways that keep things open and decentralized.

PodcastIndex.org (a collective that campaigns for preserving podcasting as a platform for free speech) has brought more open innovations to podcasting in the past 6 months than Apple did in 15 years:

  • The Lightning Network to allow listeners to stream money directly to the podcasters – and to anyone who was involved in the creation process, even to the app developers,
  • WebMonetization is another way of earning real money from your audience,
  • A Donation/Funding system,
  • Many other cool and interoperable features (transcripts, chapters, soundbites, location, trailer, license, alternate enclosure…).

And of course you can still make money with several types of advertisement:

  • Host read (the host himself reads an ad),
  • Dynamic audio ad insertion (an ad server between the podcast hosting server an the listeners automatically inserts audio ads),
  • Displayed ads (the podcast app displays ads),
  • Listen-to-click contextual monetization (an audio ad points to a displayed ad).

The open web is not complex or ugly. Whether you are a publisher, a podcaster, a journalist or simply an audience member, you deserve to own your content and broadcast it to whomever may like it.
Do not surrender to the closed Web!

Here are a few things you can do to keep podcasting open:


If you want to hear more about this, Anthony Gourraud invited me on his show “Des Ondes VOcast� to talk about this article:

02 June 2021

Armony ALTINIER

Obligation alimentaire : le collectif Handicaps s’inquiète des conséquences sur les familles – Nouvelle-Calédonie la 1ère

Le 02 June 2021 à 16:00:24

Le collectif Handicaps, qui regroupe 35 associations locales, tire la sonnette d’alarme. Depuis deux ans, l'obligation alimentaire est appliquée en Nouvelle-Calédonie. Une r&ea

The post Obligation alimentaire : le collectif Handicaps s’inquiète des conséquences sur les familles – Nouvelle-Calédonie la 1ère appeared first on Koena.


Powered by Planet!
Mise à jour: Le 13 June 2021 à 08:02:49